Maroc : l’urgence de la pensée
Mobiliser la philosophie “arabe” pour penser les enjeux contemporains
Par Al Ghali Tazi – 11 septembre 2019
La philosophie « arabe » absente du paysage médiatique, éducatif et religieux

https://ar.wikipedia.org
La philosophie « arabe » occupe une place très minoritaire pour ne pas dire anecdotique dans le paysage médiatique marocain et, plus largement, dans l’espace public. Pourtant, le Maroc a connu, au cours des deux dernières décennies, une libéralisation et un développement majeur de son paysage médiatique. Cette évolution s’est traduite par la création, notamment, de nouvelles chaînes de radio, de titres de presse et de revues spécialisées dans les sciences sociales (histoire, économie, etc.). A notre connaissance, il n’y a cependant aucune revue dédiée à la philosophie.
Dans le domaine de l’enseignement, après avoir disparu pendant plusieurs années des programmes scolaires, la philosophie a été réintroduite progressivement dans les programmes du baccalauréat. Or, les auteurs issus du monde dit arabo-musulman sont relativement très peu présents. Nous avons consulté, au hasard, deux manuels de philosophie de la première et de la deuxième année du cycle du baccalauréat et agréés par le ministère de l’éducation nationale marocain. Il est étonnant de constater que, dans les deux manuels, sur dix textes philosophiques, moins de deux ont pour auteurs des penseurs issus du monde arabo-musulman. Continue reading
Advertisements
REPORT THIS AD
Share this:
Tweet
Email
Print
September 11, 2019
Leave a Reply
Pour que triomphe la “révolution du sourire” en Algérie
Par Houria Ben Najem – 11 mars 2019

Source : Facebook
1. “La révolution du sourire”
L’Algérie s’est levée en masse, d’une seule voix et dans toute sa diversité, pour demander le changement politique de manière pacifique. C’est plus précisément sa jeunesse, celle qui est née avec le président Abdelaziz Bouteflika (au pouvoir depuis 1999) et qui n’a pas vécu la « décennie noire » (années 1990), qui constitue le fer de lance et l’acteur central de cette mobilisation historique et inédite. Aux côtés des étudiants et des jeunes défavorisés, d’autres groupes sociaux, en particulier les avocats et les artistes, sont venus appuyer le mouvement et ont nourri ses revendications. Lycéens et même collégiens, plus jeunes encore que leurs aînés des universités, ont pris goût à la marche pacifique. Les femmes participent avec énergie à un mouvement qui libère une grande créativité et met en scène un humour typiquement algérien. Les chants des supporters de football, espace défouloir mais aussi d’une forme de politisation, en particulier La Casa d’El Mouradia de l’USM d’Alger, ont résonné dans les cortèges ces derniers jours. Les générations et les classes sociales se mélangent et cet élan solidaire a permis de mobiliser un nombre croissant d’Algériens à chaque « Acte » (premier acte le vendredi 22 février 2019) de la contestation, jusqu’à atteindre probablement plusieurs millions de personnes à travers toutes les régions du pays le 8 mars 2019. Continue reading
Share this:
Tweet
Email
Print
March 11, 2019
Leave a Reply
Prix Nobel de la paix : Un temps pour les louanges et un temps pour les critiques
Par Aïcha Gaaya – 12 octobre 2015

Source: BBC News
Une fois de plus, la Tunisie a créé la surprise. Défiant les pronostics et contredisant celles et ceux qui érigeaient Angela Merkel ou le Pape François en grands favoris, le quartette du dialogue national tunisien a tiré son épingle du jeu en remportant le prix Nobel de la paix.
Spirale de l’autocritique ou spirale de l’autosatisfaction 
Les premières questions ont été d’ordre sémantique, ou plutôt orthographique. Ecrit-on « quartet » ou « quartette ». Une fois la réponse à cette question de forme apportée, il s’agissait pour la plupart de comprendre, sur le fond, de qui était composé ce groupe protéiforme et hétéroclite, réunissant l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica), la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) et l’Ordre national des avocats. Mais qui est donc cette alliance, m’ont demandé des amis peu familiers avec la cuisine politique interne tunisienne ? Continue reading
Share this:
Tweet
Email
Print
October 12, 2015
Leave a Reply
Lebanon’s Gray Society: breaking the traditional fault lines of Lebanese politics?
Commentary by Tamer Mallat – 6 September 2015

Image courtesy N. Mabsout
Lebanon’s micro-uprising has been remarkable in many ways. At first, the “You Stink” movement began as one of modest proportions, interested in the resolution of the extant waste management impasse. Unreasonable repression and governmental indifference, however, unearthed a shared sense of contempt towards a political class deemed by many as corrupt and unable to lead. The movement grew, and with it a debate resounded in Lebanon and abroad. Discussions quickly turned to the workings of our political system and of its sinister dynamics. For some, these protests represent the birth of a Lebanese third way, led by a generation that no longer identifies with the March 14 or March 8 coalitions. The momentum appears to be growing, and yet, the fortress of Lebanese gerontocracy holds steadfast. Notwithstanding institutional resistance, something has changed. This new societal dynamic, while remaining intrinsically rooted in the idiosyncratic nature of the Lebanese political system, may represent a shift of systemic dimensions. Continue reading
Share this:
Tweet
Email
Print
September 6, 2015
1 Reply
Beirut Protests: This Is Not a Class Struggle
Commentary by Muhannad Hariri – 28 August 2015

Last weekend Beirut witnessed one of its largest independent protests over two consecutive days. These came at the end of a string of steadily growing demonstrations‎ organized by the #YouStink movement, an independent collective that began by demanding an ecologically responsible solution to the current Lebanese trash crisis. Centering on the issue of garbage disposal ensured that the group received widespread support and legitimacy, eventually ensuring massive participation at their first major rally last Saturday August 22nd. To be sure, by that point many other, predominantly left-wing groups had joined in and the stage was set for widespread civil intervention. But with the inclusion of so disparate a collection of Lebanese citizens, it was only a matter of time before garbage took its place beside many other pressing issues that naturally came to the fore. Continue reading
Share this:
Tweet
Email
Print
August 29, 2015
2 Replies
Recent Articles
Maroc : l’urgence de la pensée
Pour que triomphe la “révolution du sourire” en Algérie
Prix Nobel de la paix : Un temps pour les louanges et un temps pour les critiques
Lebanon’s Gray Society: breaking the traditional fault lines of Lebanese politics?
Beirut Protests: This Is Not a Class Struggle
Hariri and I, February 14, 2005 and the memories of a Beiruti adolescent
L’Autorité palestinienne peut saisir la Cour pénale internationale des crimes de Gaza
Jihad at a Crossroad: Jabhat al Nusra’s Identity Crisis
L’Iran ne sera pas le gendarme du Moyen-Orient
ISIL’s Iraq Blitzkrieg: A Window of Opportunity to Act in Syria?
Le système éducatif marocain : histoire d’un échec
Pour l’égalité dans l’héritage au Maroc
Visite du Medef à Téhéran : quelles perspectives pour la France?
Has the European Union finally turned into an influential actor in the Israeli-Palestinian conflict?
كلّ شيء الى زوال
The Prince and the Pouvoir: Saudi Arabia and Algeria facing an uncertain future
إحذروا الإعتدال و احذروا السّلام
معركة القلمون المرتقبة
السنّة في لبنان: عن الإحتقان والكبت
الجزائر : سياسة الأرض المحروقة
Is Tunisia at War?
Egypte : l’étonnante posture du Qatar
The EU’s Blacklisting of Hezbollah: Grandstanding or Game-changer?
Does Morsi’s Ousting Signify a Blow to the Israeli-Palestinian Peace Process?
L’armée égyptienne sous Morsi: retour sur une “neutralité” politique ambivalente
Interview with Egyptian Lawyer Karim Hafez (Part II): The Challenges of Establishing a Premier Law Practice in Egypt
Interview with Egyptian Lawyer Karim Hafez (Part I): A Lawyer’s Perspective on Egypt’s Economic Woes
Algérie : l’impasse d’un système verrouillé
Place Taksim, Place Tahrir : regard froid sur la chaleur stambouliote
حزب الله: من البقاع و الى البقاع يعود
In the Media
Cliquez pour agrandir. Découvrez le site: http://colloquealgerie2012.com/
خطاب سليم مزنر خلال الذكرى السابعة لإنتفاضة الإستقلال
Tamer Mallat on CrossTalk

Mélissa Rahmouni at the European Parliament

Mélissa Rahmouni at the Young Media Summit in Tunis
Advertisements
REPORT THIS AD
View Full Site
Blog at WordPress.com.Do Not Sell My Personal Information

Privacy & Cookies: This site uses cookies. By continuing to use this website, you agree to their use.
To find out more, including how to control cookies, see here: Cookie Policy
Follow
Skip to primary contentHomeArabsThink.comWho we arePartnersWrite for usContact