kapitalis.com
INFOS
Tunisie : Oussama Sghaier (Ennahdha) empêché de voyager
Comment Safi Saïd a-t-il pu être autorisé de bâtir un complexe de 3671m² sur un site archéologique à Carthage ? (Documents)
24 Oct 2021 | 8:57 A LA UNE, MEDIA, POLITIQUE, Tunisie
D’abord 3 671m² ça coûte une fortune, d’où Ahmed Safi Saïd a-t-il pu amasser cette somme astronomique pour acquérir un aussi vaste terrain dans l’endroit le plus cher de Tunisie où le prix du mètre carré varie aujourd’hui entre 3000 et 3800 dinars ? Ce ne sont sûrement pas les droits de ses livres aussi volumineux qu’indigestes (et d’ailleurs très peu vendus) qui peuvent financer une telle acquisition? Ensuite comment peut-il être autorisé à acheter et à bâtir sur une zone archéologique classée non-constructible ? Qui est intervenu en sa faveur?
Par Imed Bahri
Sur les documents officiels fuités ces derniers jours sur les réseaux sociaux, on voit que l’achat du terrain a été enregistré en date du 20 février 2013 et l’autorisation de bâtir est datée du 15 mars 2017, signé par le délégué de Carthage Houssem Ben Sghaïer qui était à l’époque aussi président de la délégation spéciale de Carthage (les fameuses «niyaba khousousiya» qui ont tenu lieu de conseils municipaux au lendemain de la révolution du 14 janvier 2011). Les élections municipales n’ayant eu que durant le printemps 2018, entre 2011 et 2018, il y avait ces délégations spéciales nommées par le pouvoir exécutif et dont on ne compte plus les dépassements de toutes sortes.
Des loups dans le poulailler
Nous savons pertinemment qu’Ahmed Safi Saïd est très proche d’Ennahdha et bien plus, qu’il est l’ami personnel de Rached Ghannouchi mais qu’également en mars 2017 le principal parti qui gouvernait avec Ennahdha était Nidaa Tounes et que ce parti était à l’époque sous la coupe du trio Hafedh Caïd Essebsi, Nabil Karoui et Chafik Jarraya, trois grandes figures du système de corruption dans le pays qui avaient alors leurs entrées au Palais de Carthage et chuchotaient dans l’oreille du président Béji Caïd Essebsi. Ceci explique-t-il cela ? On peut sérieusement le penser…
Chafik Jarraya n’a été arrêté que le 30 mai 2017 dans le cadre de la lutte contre la corruption et Ahmed Safi Saïd est un grand ami de cet affairiste véreux qui lui finançait notamment son journal Ourabia. En contrôlant Nidaa Tounes, Jarraya, Karoui et Caïd Essebsi fils ainsi que leur quatrième larron Raouf Khamassi, aujourd’hui perdu de vue, avaient pignon sur rue et ont joué un rôle important dans la nomination des délégués et des gouverneurs après l’arrivée de Béji Caïd Essebsi au pouvoir. Chafik Jarraya lui-même a été condamné avec des employés de la municipalité de la Marsa («délégation spéciale» à l’époque des faits) pour une affaire de corruption concernant l’acquisition d’un bien immobilier qui appartenait à un membre du clan de l’ancien président Zine El-Abidine Ben Ali.

Documents administratifs attestant l’acquisition dudit terrain à Carthage.
Ami des corrompus, ennemi juré de Kaïs Saïed
Ahmed Safi Saïd, l’ami de ces mousquetaires, comment a-t-il pu acquérir le vaste terrain à Carthage et comment a-t-il pu être autorisé à construire le complexe? Passe-droit? Corruption comme dans le cas de son ami Jarraya? Une enquête doit être ouverte pour démasquer les magouilles de ce margoulin sans foi ni loi mais qui a le culot monstre de jouer au donneur de leçons à chacune de ses apparitions médiatique. Et même de postuler avec tout le sérieux du monde à la présidence de la république. Il ne manquerait plus que cela !
On comprend mieux maintenant pourquoi cet agitateur populiste a toujours défendu publiquement les personnalités poursuivies en justice dans des affaires de corruption, et pourquoi, pour la même raison, il fait-il la guerre à Kaïs Saïed, qui mène aujourd’hui la vie dure aux corrompus, en prétendant, bien sûr, se battre pour la démocratie, démocratie dont il se souciait comme de sa première paire de chaussettes lorsqu’il écrivait des articles et même des livres à la gloire des dictateurs arabes, qui l’en gratifiaient généreusement. La vérité, on le sait, c’est que vu les casserole qu’il traîne, il a peur que la justice s’intéresse à ses dépassements.
Articles liés :
Non ce n’est pas une blague, Ahmed Safi Saïd pleurait la démocratie en danger en Tunisie, hier, samedi 18 septembre 2021, à l’Avenue Bourguiba, avec une poignée d’autres margoulins comme lui, ayant fait allégeance au parti islamiste Ennahdha dont ils espèrent un renvoi d’ascenseur. Qui peut croire à ce gag à part les idiots qui … Lire la suite de
Dans la soirée du dimanche 4 avril 2021, le journaliste et député Ahmed Safi Saïd, qui aime être affublé de titre de «moufakker al-kabir» (grand penseur) que lui servent généreusement des animateurs complaisants, était l’invité de l’un d’eux, son ami Samir El-Wafi, sur Attessia TV. Interrogé sur sa propagande mielleuse pour Zine El Abidine Ben … Lire la suite de
Ahmed Safi Saïd veut devenir président de la république. Sa première tentative en 2019 a échoué, mais il n’est pas du genre à lâcher prise. Celui que les sondages situent à la seconde ou troisième position après Kaïs Saïed s’est construit une certaine popularité via le petit écran mais aussi et surtout sur le terrain. …
Ahmed Safi Said, Carthage, Chafik Jarraya, Ennahdha, Hafedh Caïd Essebsi, Nabil Karoui, Rached Ghannouchi, Raouf Khamassi, Tunisie
30 Avis sur “Comment Safi Saïd a-t-il pu être autorisé de bâtir un complexe de 3671m² sur un site archéologique à Carthage ? (Documents)”
  1. SBL
    24 octobre 2021 at 10 h 33 min
    Il blablate à longueur de temps.
    Il donne des leçons d’histoire à tous.
    Il prétend avoir écrit des livres.
    Il fait partie des grands corrompus qui ont choisi l’ARP comme protection parlementaire.
    Si ce dossier est confirmé, ce personnage politicard, doit rendre des comptes au même titre que beaucoup d’autres qui ont saigné le pays en 11 ans, sous le régime nahdhaoui.
    Carthage Libre
    26 octobre 2021 at 14 h 45 min
    Oui mais ce qui est grave, c’est qu’il y’a énormément de personnes chez nous qui croient que cet homme est un « Saint » et ce n’est pas un hasard qu’il soit toujours bien placé dans les sondages.
    Joseph Goebels, chef Nazi, disait « Plus le mensonge est gros, plus les gens le croient ».
    On demande à la justice d’ouvrir immédiattement un dossier contre ce salopard.
    De plus, on voit bien l’intérêt de cet « intellectuel historien » pour les terrains historiques protégés de Carthage, où on a retrouvé recemment les vestiges du 2eme cirque au monde, après celui de Rome…n’eu été que le terrain où ce trouvait ce cirque n’a pas été vendu et construit, sinon on aurait rien trouvé.
  2. Moncef
    24 octobre 2021 at 10 h 37 min
    Un mafieux notoire!!!!!
    Prétentieux et détestable autant par son agressivité verbale que son look – je lui conseille la brosse à dents pour ses dents jaunâtres!!
    Il est corrompu et voleur…
    Je comprends qu’il veut arrêt le lessivage de KS, maintenant j’espère qu’il va séjourner au cachot et chauffer la place pour Ghannouchi
  3. 24 octobre 2021 at 10 h 39 min
    Il parait qu’il était du groupe de Gafsa et qu’il s’appelait Hamma ESSEBTI . Est ce que c’est vrai?
  4. Moncef
    24 octobre 2021 at 11 h 19 min
    Le photo montre un incivilité provocatrice – fumant un cigare puant dans un endroit clos!
    Des petits indices démontrent l’envergure de la personne
    Lui, un sous homme détestable
  5. Skandrani
    24 octobre 2021 at 11 h 22 min
    Il est où ce terrain? C’est l’occasion d’informer les habitants de Carthage. Et organiser Quelque chose.
    1. Sam
      24 octobre 2021 at 12 h 22 min
      Entièrement d’accord avec vous .
      Ca serai bien de savoir où il est et a qui il appartient réellement
    2. Il n est pas clair ce safi
      24 octobre 2021 at 12 h 50 min
      Je comprend la diversion faite par ce fumeur de bâton suite à une question sur la corruption arguant du fait que ce n est pas le plus urgent en Tunisie.
      Ce pire des pires en bouffe et détruit le paysage par la corruption
  6. Skander
    24 octobre 2021 at 11 h 31 min
    Faux jeton, égocentrique..
    hannibal
    24 octobre 2021 at 16 h 59 min
    A Carthage . où ça ?
    Il faut que la justice ouvre tout de suite une enquête et que KS la suive de très prêt.
    Pas de pitié avc ces corrompus
    Emma Dubois
    25 octobre 2021 at 10 h 03 min
    Vous avez parfaitement raison et il faudra tout simplement détruire ces immeubles ici et là …
  7. Abdelhamid Hajji
    24 octobre 2021 at 11 h 52 min
    le model du vrai révolutionnaire . Notre CHY
  8. Citoyen_H
    24 octobre 2021 at 12 h 41 min
    Ce n’est qu’un parvenu, un opportuniste, un go3r, un plouc, un pecnot comme tant d’autres, qui osèrent sortir la tête du terrier, aussitôt le coup d’état de 2011 achevé !!!!
  9. sabritousabritouO
    24 octobre 2021 at 14 h 01 min
    Hi.
    Preuve a l appui..
    Ce Document..
    Alors..
    K.S..
    Un big Voleur.
    1361 x min:3 000 DT..
    Sauf si il a gagne au LOTO big cagnotte..
    Mammmia..
    A Arretttter ce mec..
    Il y en des X comme lui..
    Qui haw haw ailleurs..
  10. Kamel
    24 octobre 2021 at 14 h 50 min
    Laisser mr keida keida tranquille sinon il va se fâché
  11. The Mirror
    24 octobre 2021 at 15 h 33 min
    Une enquête sur la fortune de Safi Said s’impose. Il m’a sûrement volé de l’argent, moi, citoyen.
  12. Jilani
    24 octobre 2021 at 15 h 47 min
    Le parquet doit bouger et mettre ce minable en prison, mais la justice est encore plus corrompus et collebore avec ces malfrats.
  13. sabritousabritouO
    24 octobre 2021 at 16 h 15 min
    Je m en fiche de sa personne..
    Mais ces actes nefastes envers notre Pays .
    Il doit rendre compte..
    Itou retrait de son passeport..
    Il doit rendre compte..
    Les preuves..
    Floppppeeeeee….S..
    Ce mec
    Voleur Patente..
    Domaine etatique..
    Les Tunisiens..
    Hi.
    Domaine protege..
    ETAT..
    Il a vole son pays..
    Dont Acte..
  14. Rodriguez
    24 octobre 2021 at 18 h 38 min
    Barra yel3an Allah le traba7 hel mercenaires. Les vautours de l’anarchie comme Safi le futur zaba Arabodollars riche propriétaire et ami des journalistes efféminés
  15. Marianne Jedidi Rasse
    24 octobre 2021 at 20 h 07 min
    Hélas rien ne rendra les vestiges précieux du passé. Pleurons aussi sur tous les sites magnifiques et riches d’histoire, qui sans avoir été encore saccagés ou démolis, , croulent doucement telle la Medina de Tunis et les houches de Jerba…
  16. Mohamed Obey
    24 octobre 2021 at 21 h 45 min
    wala chi;;wala chi…wala chi.
    ARFAOUI
    25 octobre 2021 at 14 h 31 min
    Y A DES ER QUI ONT DISPARU ON DIRAIT
  17. Emma Dubois
    25 octobre 2021 at 7 h 16 min
    Lune des entités de l’Etat se sont les municipalités, un fromage sans contrôle et libre à toutes les corruptions. Maires, élus locaux, gouvernerats, ministère de l’équipement, ministère des affaires locales, patrimoine et j’en passa … Les corrompus sont les rois de la Tunisie. Alors que faire quand ce patrimoine est volé au peuple ?
  18. Emma Dubois
    25 octobre 2021 at 7 h 18 min
    Carthage, Sidi Bou Saïd, Mahdia et tant d’autres villes devenant des monstres d’architectures …
  19. Carthage Libre
    26 octobre 2021 at 14 h 50 min
    Un terrain de plus de 1 million de dinars…et pire…sur une zone non-constructible! C’est 20 ans de prison ça!
    Emma Dubois
    28 octobre 2021 at 6 h 21 min
    Les municipalités doivent absolument être contrôlée se sont elles avec l’accord du patrimoine qui autorisent TOUTES les constructions.
  20. Emma Dubois
    28 octobre 2021 at 6 h 22 min
    être contrôléeS
  21. taoufik Brahem
    1 novembre 2021 at 18 h 14 min
    Alors si je comprends bien il a erige un complexe sur un terrain non constructible,donc il a commis une faute grave …donc tout ce qu il a erige sur un terrain non constructible doit etre demoli…il ne lui reste que de poursuivre ceux qui lui ont octroye l autorisation contre la loi…donc cette autorisation perd toute sa valeur…
  22. taoufik Brahem
    1 novembre 2021 at 18 h 17 min
    L a loi doit etre appliquee ….et ouvrir ce dossier et mener une enquete en profondeur …inviter toutes les personnes impliquees dans cette affaire et retirer le passeport a tous….Safi Saied est connu pour avoir manger dans toutes les marmites :..du Maroc jusqu au Qatar en plus des mafiosis tunisiens…
Laisser un commentaire
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Commentaire
Nom *
E-mail *
Site web
Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.
POLITIQUE
Tunisie : Oussama Sghaier (Ennahdha) empêché de voyager
01 Déc 2021 0
Tunisie : L’ancien ministre Samir Taieb libéré
01 Déc 2021 0
Ahmed Gaâloul : «J’ai été interdit de voyager»
01 Déc 2021 0
Abdellatif Mekki : «Le discours de Kaïs Saïed vise à...
01 Déc 2021 0
Tunisie : Cheffi appelle Saïed à rassembler toutes les...
01 Déc 2021 1
Tunisie : Le clientélisme de Kaïs Saïed ne dérange...
01 Déc 2021 2
MEDIA
Cession de Shems FM : Hichem Snoussi appelle Al-Karama...
01 Déc 2021 0
L’Union européenne lance un nouveau programme de soutien...
01 Déc 2021 1
Tunisie : Débat télévisé sur la privatisation des...
26 Nov 2021 1
Polémique : Maya, ou l’ignorance enveloppée dans le...
26 Nov 2021 49
In memoriam: Mohamed Bouamoud, le prince de Bizerte
25 Nov 2021 0
Ben Arous : Le Tribunal de première instance décide la...
23 Nov 2021 0
Kapitalis
Adresse: Résidence La Brise, Appartement A4-2 – El Gazella, Tunisie.
Tél : (+216)70.935.882
Email: kapitalis.com@gmail.com
info@kapitalis.com
Directeur : Ridha Kefi
Rédacteur en chef : Zohra Abid
Contact Pub
A PROPOS DE NOUS
Si vous voulez communiquer sur Kapitalis.com veuillez nous envoyer un mail sur l'adresse suivante kapitalis.com@gmail.com. Notre équipe marketing se chargera de vous contacter.
RGPD
Conditions générales
Politique de cookies (UE)
Politique de cookies (CA)
Avertissement
Privacy Statement (CA)
Politique de confidentialité – Données personnelles et cookies
Copyright © 2010 Kapitalis | All rights reserved
Recevoir nos news en temps réel
HomeA LA UNEPOLITIQUEECONOMIETRIBUNESOCIETESPORTCULTUREMEDIAVIDEOSAUTOFacebookTwitterYoutube