Menu
Jean Asselborn (au centre), a notamment discuté avec ses homologues belges Didier Reynders (à gauche) et français Laurent Fabius. (photo: AFP/af)
16 août 2014 11:18
Crise en Irak
Asselborn appelle à une intervention militaire
LUXEMBOURG - Pour le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, seul une intervention militaire peut arrêter les terroristes en Irak.
«Nous ne pouvons pas fermer les yeux et attendre la fin de la tempête». Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asslborn (LSAP), a mis ses homologues en garde contre les dangers des milices terroristes en Irak, lors d'une réunion à Bruxelles. La brutalité et la cruauté des djihadistes dans cette région serait sans précédent.
Jean Asselborn craint par ailleurs que les combattants islamistes actuellement actifs dans le nord de l'Irak et en Syrie élargissent leur zone de combat. L'organisation terroriste représente donc aussi un grave problème pour les pays occidentaux. La réunion des ministres européens des Affaires étrangères avait déjà accepté de soutenir les réfugiés dans le nord de l'Irak, avec de l'aide humanitaire. Le Luxembourg participe également, dans le cadre de l'ONU, à la distribution de cette aide, a indiqué Jean Asselborn.
C'est bien, selon le Luxembourgeois, mais cela ne suffit pas. Il appelle également à une aide militaire. «C'est le seul moyen que nous avons pour arrêter les atrocités», a affirmé Jean Asselborn. Les pays de l'Union européenne qui le peuvent doivent intervenir. Mais le ministre des Affaires étrangères mise aussi sur le gouvernement irakien. Le Premier ministre désigné, Haïdar Al-Abadi, doit former un gouvernement qui englobe tous les groupes ethniques irakiens.
Diaporama Haïdar al-Abadi nommé 1er ministre irakienProgression des jihadistes en Irak Un «massacre» commis par les djihadistes

Des djihadistes ont tué des dizaines de personnes, en majorité des membres de la minorité yazidie, dans le village irakien de Kocho (nord), ont indiqué samedi un témoin et des responsables qui ont évoqué un «massacre». Quelque 80 personnes auraient été tuées, selon plusieurs sources.
Recommander
Sur ce sujet
réunion d'urgence
L'UE s'accorde pour livrer des armes aux Kurdes
Conflit en irak
Berlin va aider les combattants kurdes
Conflit dans le nord
Barack Obama s'est-il embourbé en Irak?
Tensions en Irak
La France va livrer des armes aux kurdes
Photo diffusée sur Twitter
Pour Kerry, c'est «à en avoir l'estomac retourné»
Top
vue: Mobile Desktop
Nous prenons à coeur de protéger vos données
Notre organisation et ses partenaires stockent et/ou accèdent à des informations sur votre appareil, telles que les identifiants uniques de cookies pour traiter les données personnelles. Vous pouvez accepter ou gérer vos choix en cliquant ci-dessous, y compris votre droit d’opposition en cas d’utilisation d’un intérêt légitime, ou à tout moment sur la page de politique de confidentialité. Ces préférences seront signalées à nos partenaires et n’affecteront pas les données de navigation.
Nos équipes ainsi que nos partenaires externes, traitent des données selon les finalités suivantes :
Utiliser des données de géolocalisation précises. Analyser activement les caractéristiques du terminal pour l’identification. Publicités et contenu personnalisés, mesure de performance des publicités et du contenu, données d’audience et développement de produit.