Département fédéral des affaires étrangères DFAE
Français
DFAE


Le Conseil fédéral adopte la stratégie de coopération internationale 2021-2024
Communiqué de presse, 19.02.2020
Le développement durable au niveau mondial, conjugué à la réduction de la pauvreté, est indispensable à un ordre international stable et va donc également dans l’intérêt de la Suisse. Lors de sa séance du 19 février 2020, le Conseil fédéral a adopté le message sur la stratégie de coopération internationale 2021-2024 (stratégie CI 2021-2024). La coopération au développement de la Suisse sera davantage ciblée pour gagner en efficacité. Avec la stratégie CI 2021-2024, le Conseil fédéral propose l’adoption de cinq crédits-cadres d’un montant total de 11,25 milliards de francs pour quatre ans. Les accents thématiques de la nouvelle stratégie sont la création d’emplois décents sur place, l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets, la réduction des causes de la migration irrégulière et la promotion de l’état de droit. À l’avenir, il s'agira d'exploiter davantage le potentiel du secteur privé et de la numérisation. Le multilatéralisme reste un pilier important de la coopération internationale de la Suisse.
Au cours des dernières décennies, l'humanité a fait plus de progrès que jamais en termes de prospérité, de santé et de qualité de vie. Grâce à la croissance soutenue de l’économie mondiale, aux programmes sociaux nationaux (mis en place, en particulier, dans les pays à revenu intermédiaire) et à l’aide publique au développement, le pourcentage de personnes vivant dans la pauvreté extrême a fortement reculé, passant de 41% en 1981 à 10% en 2015. En dépit de ces progrès, une personne sur dix est toujours touchée par la pauvreté extrême, et c’est en Afrique que le retard à combler sera le plus important dans les années à venir. En outre, des défis tels que les changements climatiques, la sécurité alimentaire incertaine, les crises économiques et financières, les épidémies, les violations des droits de l’homme ou les conflits armés mettent en péril les résultats obtenus jusqu’ici dans la lutte contre la pauvreté.
Avec la stratégie CI 2021-2024, le Conseil fédéral propose au Parlement l’adoption de cinq crédits-cadres d’un montant total de 11,25 milliards de francs pour financer l’aide humanitaire, la coopération au développement ainsi que la promotion de la paix et de la sécurité humaine. D’après les prévisions actuelles, l’aide publique au développement (APD) de la Suisse atteindrait ainsi en moyenne 0,46% du revenu national brut (taux d’APD) pendant la période 2021-2024.
Des critères clairs pour l’orientation stratégique de la CI
L’orientation stratégique de la CI est désormais fondée sur des critères explicites: les besoins des populations dans les pays en développement, les intérêts de la Suisse à long terme et la valeur ajoutée de la CI suisse.
Focalisation de la coopération bilatérale au développement sur quatre régions prioritaires
Alors que l’aide humanitaire, la promotion de la paix et les activités visant à répondre à des défis globaux (changements climatiques et environnement, eau, migration, sécurité alimentaire et santé) conserveront leur mandat universel, la coopération bilatérale au développement du DFAE se concentrera désormais sur quatre régions prioritaires: 1. Afrique du Nord et Moyen-Orient, 2. Afrique subsaharienne, 3. Asie centrale, du Sud et du Sud-Est ainsi que 4. Europe de l’Est. Afin de se focaliser, le nombre des pays prioritaires de la DDC sera réduit de 46 à 35. Concernant la coopération bilatérale au développement en Amérique latine, le DFAE se désengagera progressivement de cette région d’ici la fin 2024. Les ressources ainsi libérées seront transférées vers les quatre nouvelles régions prioritaires, pour y augmenter son impact.
Le DEFR et le DFAE travaillent étroitement ensemble dans ces quatre régions. Le DEFR se concentre sur la coopération économique au développement dans le cadre de la CI. Il maintient sa coopération bilatérale au développement dans treize pays prioritaires, y compris dans certains pays émergents d’Amérique latine, où la Suisse poursuit des intérêts liés à sa politique économique extérieure.
Première procédure de consultation menée sur la CI
Le Conseil fédéral a défini le 30 novembre 2018 les axes stratégiques de la CI 2021-2024. Sur cette base, le DFAE et le DEFR ont organisé pour la première fois une procédure de consultation facultative, du 2 mai au 23 août 2019, afin de permettre un large débat national. La stratégie CI a été bien accueillie, sous réserve de quelques précisions et modifications. Les objectifs, les priorités et les critères de l’orientation stratégique ont notamment été complétés pour tenir compte des résultats de cette procédure de consultation.
Il a par exemple été précisé que la réduction de la pauvreté et le développement durable restent la raison d’être de la CI, que celle-ci s’aligne sur les intérêts à long terme de la Suisse, notamment un ordre international juste et pacifique, et qu’elle doit renforcer le secteur privé dans les pays en développement. Les fonds de la CI destinés à l’atténuation des changements climatiques et à l’adaptation à leurs effets seront portés à 400 millions de francs par an d’ici fin 2024 (contre 300 millions de francs par an durant la période 2017-2020).
La nouvelle stratégie CI se fonde sur les conclusions du bilan de la période 2017-2020. Un rapport final sur l’efficacité et l’efficience des activités de CI de la période a été rédigé sur la base des évaluations effectuées par des experts indépendants. Lors de sa séance du 19 février 2020, le Conseil fédéral a également adopté ce rapport final et dressé, à cette occasion, un bilan positif de l’impact de la CI au cours des quatre dernières années (voir communiqué de presse séparé).
Informations complémentaires
Coopération internationale de la Suisse 2021-2024
Rapport explicatif sur la coopération internationale 2021–2024 > DFAE > CI > Rapport
Communiqué de presse « La Suisse participe aux augmentations de capital du Groupe de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement »
Communiqué de presse sur le rapport final sur la mise en œuvre du message sur la coopération internationale 2017-2020
Message sur la stratégie de coopération internationale 2021-2024 (Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille fédérale fait foi)(pdf, 2195kb)
Coopération internationale de la Suisse 2021-2024 : Rapport sur les résultats de la consultation(pdf, 987kb)
Contact
Communication DFAE
Tel. +41 58 462 31 53
info@eda.admin.ch

Communication DEFR
+41 58 462 20 07
info@gs-wbf.admin.ch
Editeur:
Conseil fédéral
Département fédéral des affaires étrangères
Début de la page

Dernière mise à jour 29.01.2020
Contact
Communication DFAE
Palais fédéral Ouest
3003 Berne
Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 (0) 58 460 55 55
Téléphone (pour toute autre demande):
+41 (0) 58 462 31 53
kommunikation@eda.admin.ch
Imprimer les informations de contact
Le DFAE sur le Web
Politique extérieure de la Suisse
Politique européenne de la Suisse
Développement et coopération
La contribution de la Suisse à l'UE élargie
Missions policières internationales de la Suisse
Agenda 2030
aboutswitzerland.org
Le DFAE dans les médias sociaux
Représentations suisses à l'étranger
Sélection
L'administration fédérale sur le Web
Sélection
Département fédéral des affaires étrangères DFAE
Informations juridiques
Impressum