S’abonner
OPINIONS
« La psychiatrie, au cœur des débats d’assises, vient-elle servir ou desservir la justice ? »
TRIBUNE
Jean Plissonneau
Psychanalyste
La reconnaissance de l’altération du discernement comme motif de réduction de peine interroge sur le rôle du « psy » dans le procès pénal, relève le psychanalyste Jean Plissonneau dans une tribune au « Monde », analysant le verdict qui a condamné à trente ans de réclusion Hubert Caouissin, le meurtrier de la famille Troadec.
Publié le 30 juillet 2021 à 07h00Lecture 5 min.
Article réservé aux abonnés
Tribune. Le récent procès de l’affaire Troadec à Nantes et la condamnation, le 7 juillet 2021, à trente ans de réclusion criminelle du paranoïaque Hubert Caouissin, meurtrier d’une famille entière massacrée à coups de pied de biche et chacun méthodiquement dépecé pour être réduit à quelques grammes de cendres, inscrit la psychiatrie comme un élément déterminant de la justice.
Il n’y eut ni émoi, ni manifestation, ni appel du parquet, pour protester contre cette décision relativement clémente au regard duverdict, confirmé en avril 2021 par la Cour de cassation, prononcé à l’encontre de Kabili Traoré, meurtrier de Sarah Halimi et déclaré non accessible à une sanction pénale pour cause d’abolition de son discernement au moment des faits, mais qui sera selon toute probabilité interné psychiatrique à vie.
Lire aussi Au procès Troadec, la mécanique délirante de « deux blessés de la vie » expliquée par les psychiatres
Les expertises psychiatriques ont conclu à l’abolition du discernement pour Kabili Traoré et à l’altération pour Hubert Caouissin pour qui la réduction du quantum de la peine a été retenue « au-delà des espérances » selon ses avocats au rendu du verdict. Le grand schizophrène Kabili Traoré, en pleine bouffée délirante aiguë, aux prises avec ses hallucinations croyait jeter le diable du balcon dans son combat pour délivrer le monde du mal.
Le délire paranoïaque, pathologie courante et difficile à cerner
Il ne sortira probablement jamais de son hospitalisation en unité pour malades difficiles (UMD). La décompensation d’une grave schizophrénie ne le permettra certainement pas, et si l’amélioration était possible, personne ne se risquerait à signer la levée de l’hospitalisation : une perpétuité incompressible en quelque sorte. Le paranoïaque Hubert Caouissin, lui, pourra retrouver la liberté dès la mi-peine, soit dans onze ans environ, quatre années ayant déjà été effectuées. Sa compagne devrait retrouver la liberté dans quelques mois, après une année de prison seulement.
Comment expliquer cette décision de la présidente, de ses assesseurs et des six jurés ? Ils sont tous novices en psychiatrie alors que le délire paranoïaque représente l’une des pathologies à la fois les plus courantes et les plus difficiles à cerner. Comment faire entendre que le sujet paranoïaque peut être parfaitement adapté, intégré, et naviguer entre la partie saine de son esprit et son délire grâce aux défenses obsessionnelles, perverses, mégalomaniaques qu’il a mises en place avec son intelligence quand elle n’est pas atteinte.
Lire aussi Dans l’affaire Troadec, Hubert Caouissin raconte sa dérive paranoïaque
Tout peut nourrir le délire et le délire peut nourrir le sujet. Le raisonnement, « la folie raisonnante » des aliénistes, comme le rappelle le Dr Daniel Zagury, expert psychiatre, est d’une pure logique. Le délire se construit pierre par pierre, et chaque élément qui se présente devient interprétable dans la logique du délire.
Le paranoïaque nous rend paranoïaque
Pour autant, peut-on dire que le sujet, guidé par cette logique dont le premier élément est faux mais les autres très justes au regard du premier, n’en est plus responsable ? Si la démonstration est séduisante − car il y a séduction dans la perfection d’un raisonnement parfaitement carré –, comme en mathématique, le résultat ne vaut rien. Les complotistes nous y confrontent régulièrement.
Cet effet de séduction, on peut le supposer, surgit de ce que nous sommes tous confrontés à la division qui nous plonge dans le doute où se logent nos affects et donc l’angoisse. Or, ce que nous propose le délire paranoïaque est parfait, sans manque, sans doute, sans affect. La force de l’accusé Hubert Caouissin et de ses avocats est d’avoir exposé la « pièce secrète » c’est-à-dire l’élément fondateur du délire, en l’occurrence le prétendu trésor caché, et mis la folie raisonnante au premier plan.
Lire aussi La justice confrontée à la crise profonde de l’expertise psychiatrique
Le paranoïaque nous rend paranoïaque disait très finement Daniel Zagury à la barre. Connaissant parfaitement son dossier préparé par lui-même et ses avocats, l’accusé est indéboulonnable. Son récit autant que sa version des faits sont verrouillés et inattaquables. Même faux, ils produisent un effet de vérité.
Contourner le délire était une voie à suivre
Pouvait-on ne pas réduire la peine sans faire de l’accusé une victime ? Seule la présidente Karine Laborde, l’a brièvement fait vaciller en l’amenant après des heures d’interrogatoire, avec beaucoup d’humanité, sur le terrain de ses peurs, de l’aspect projectif de son délire. Une porte d’entrée dérobée qu’elle n’a pas continué de pousser mais qui aurait peut-être pu faire apparaître une autre vérité. Contourner le délire était une voie à suivre.
Un délire paranoïaque beaucoup plus courant est la jalousie amoureuse maladive. Le conjoint suspecté pourra montrer tous les signes de sa fidélité, se plier à toutes les exigences pour démontrer sa probité, le sujet interprétera chaque élément pour verrouiller sa conviction. Et à la faveur d’un nouvel élément déclencheur, il trouvera sa solution dans le passage à l’acte. Des coups, voire pire.
Lire Affaire Sarah Halimi : « Il faut réformer le régime de l’irresponsabilité pénale, mais pas n’importe comment »
Parallèlement, ce même sujet sera décrit comme charmant, serviable et parfaitement adapté à la société avec parfois quelques étrangetés. Dans une telle situation, retiendra-t-on l’altération du discernement ? Elle existe évidemment mais n’existe-t-elle pas aussi dans la colère, la passion, la prise de toxiques, le fanatisme ? Dans l’état amoureux simplement ?
Le délire paranoïaque, au cœur des débats d’assises
A l’heure où s’allonge la lugubre liste des féminicides, il est fort à parier que le délire paranoïaque se retrouvera de nombreuses fois au cœur des débats d’assises. Si l’altération doit être retenue par la justice, doit-elle pour autant réduire le quantum de la peine ? Et de quelle manière ? Qu’en sera-t-il du « meurtre sur conjoint » qui est pourtant censé alourdir la peine systématiquement ?
Peut-être la difficulté tient-elle dans l’appréhension du mot délire dans le cas du paranoïaque. Ce mot évoque immédiatement la folie, la perte de la réalité, l’hallucination. Il est beaucoup plus adapté à des pathologies telles que la schizophrénie, la paraphrénie, la grande crise maniaque, etc.
Lire : Affaire Sarah Halimi : « L’évidence du droit ne fait pas la justice des hommes »
Dans le cas du paranoïaque, on pourrait l’entendre comme ce qui est devenu dans le langage courant de la jeune génération l’expression d’une particularité de la pensée chez un sujet pour le reste ordinaire. Ce qui en fait un délire au sens psychiatrique est que la conviction devient immuable et peut devenir envahissante. Penser pour autant que le sujet ne sait pas ce qu’il fait est une erreur.
Le psy est là pour comprendre sans juger
Dans cette affaire, la psychiatrie, au cœur des débats, vient-elle servir ou desservir la justice ? Le psy est là pour comprendre sans juger. Comment expliquer sans excuser ? Comment respecter la douleur des parties civiles qui pourraient se sentir une deuxième fois meurtries ? Enfermer à vie n’est pas soigner, certes, mais si l’altération du discernement entraîne une réduction de peine, comme dans ce verdict, quel encadrement faut-il imaginer pour l’accompagner ?
Le ministère public avait requis contre Hubert Caouissin une perpétuité assortie de 22 ans de peine de sûreté pour ce crime considéré par les témoins et par les magistrats comme l’un des plus « abominables ». Finalement, il fera quinze ans de prison. Cela ne peut que laisser perplexe quant à la manière d’appréhender la psychiatrie aux assises.
La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
S’abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
« Doubler le salaire des professeurs conduirait à revoir toute la grille de rémunération des fonctionnaires »
BCE : « L’Union européenne doit passer du juridisme qui prévaut actuellement à un système démocratique »
Présidentielle 2022 : « La figure de l’homme providentiel reste une composante majeure de notre imaginaire politique »
Les abonnés lisent aussi...
REPORTAGE
Marina Rafenberg
A Samos, la Grèce inaugure des camps de haute sécurité pour les réfugiés
5 min de lecture
REPORTAGE
Gilles Rof et Stéphane Mandard
A Port-de-Bouc, ville sous-vaccinée contre le Covid-19 : « On est jeunes, on est immunisés »
6 min de lecture
REPORTAGE
Clément Guillou
Face au changement climatique, le tourisme fait son introspection et évite l’action
4 min de lecture
Services
NEWSLETTERS DU MONDE
Recevoir les newsletters du Monde
APPLICATIONS MOBILES
Sur iPhone
Sur Android
ABONNEMENT
S’abonner
Se connecter
Consulter le Journal du jour
Évenements abonnés
Le Monde Festival
La boutique du Monde
Mentions légales
Charte du Groupe
Politique de confidentialité
Gestion des cookies
Conditions générales
Aide (FAQ)
SUIVEZ LE MONDE
Facebook
Youtube
Twitter
Instagram
Snapchat
Fils RSS
À la une Retour à la page d’accueil du Monde En continuProcès des attentats du 13-NovembreCrise des sous-marinsAfghanistanPasse sanitaireElection présidentielle 2022Vaccins contre le Covid-19AllemagneAffaire BenallaÉducationClimatToute l’actualité en continuInternationalPolitiqueSociétéLes DécodeursSportPlanèteSciencesM CampusLe Monde AfriquePixelsSantéBig BrowserDisparitionsPodcastsLe Monde & VousÉconomieÉconomie mondialeÉconomie françaiseMédiasEmploiArgent & placementsTribunes écoCitiesLe Club de l’économie <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/20/1/0/2696/1797/360/0/95/0/6b40d19_fw1-health-coronavirus-austria-skiing-0920-11.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/20/1/0/2696/1797/180/0/95/0/6b40d19_fw1-health-coronavirus-austria-skiing-0920-11.jpg" alt=""> Économie Article réservé à nos abonnés Covid-19 : vers un passe sanitaire dans les stations de sports d’hiver <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/16/0/0/4555/3037/360/0/95/0/7db48c0_a75ee0291c8b45ff8d0b9b6eda7dcce5-a75ee0291c8b45ff8d0b9b6eda7dcce5-0.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/16/0/0/4555/3037/180/0/95/0/7db48c0_a75ee0291c8b45ff8d0b9b6eda7dcce5-a75ee0291c8b45ff8d0b9b6eda7dcce5-0.jpg" alt=""> Économie Article réservé à nos abonnés Facebook accusé d’inaction face à des dérives créées par ses applications <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/21/0/70/6451/4301/360/0/95/0/21e7f34_770658886-063-1211700840.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/21/0/70/6451/4301/180/0/95/0/21e7f34_770658886-063-1211700840.jpg" alt="Station-service Shell, le 10 mars 2020, à Los Angeles, aux Etats-Unis."> Chronique Article réservé à nos abonnés « Malgré les engagements des majors, le vieux monde tarde à mourir dans l’industrie du pétrole » Philippe Escande <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/20/1957/0/3670/2438/360/0/95/0/ff8c583_362605316-gtyfrde.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/20/1957/0/3670/2438/180/0/95/0/ff8c583_362605316-gtyfrde.jpg" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés BCE : « L’Union européenne doit passer du juridisme qui prévaut actuellement à un système démocratique » André Grjebine Ancien directeur de recherche à Sciences Po VidéosLes explicationsLes sériesEnquêtes vidéo <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/257/1618/1078/360/0/95/0/2a8667d_785817530-vignette-02.png 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/257/1618/1078/180/0/95/0/2a8667d_785817530-vignette-02.png" alt=""> 10:52 International En minijupe dans Kaboul ? La réalité derrière les photos d’Afghanes « libérées » des années 1970 <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/10/0/282/1619/1078/360/0/95/0/7cd3986_742958931-gua.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/10/0/282/1619/1078/180/0/95/0/7cd3986_742958931-gua.jpg" alt=""> 11:19 International L’usage répété de la torture par la CIA a-t-il permis d’éviter des attentats ? <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/03/26/0/150/1620/1080/360/0/95/0/e3ccf67_678605286-wagner-sirius.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/03/26/0/150/1620/1080/180/0/95/0/e3ccf67_678605286-wagner-sirius.jpg" alt=""> 11:53 Enquête Notre enquête vidéo sur l’« armée fantôme » de Vladimir Poutine, les mercenaires russes du groupe Wagner <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/09/0/144/1619/1078/360/0/95/0/919f714_969834154-thumbnail-wtc-base-1.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/09/0/144/1619/1078/180/0/95/0/919f714_969834154-thumbnail-wtc-base-1.jpg" alt=""> 08:00 International 11 septembre 2001 : le récit en vidéo des attentats les plus meurtriers de l’histoire OpinionsEditoriauxChroniquesAnalysesTribunesVie des idées <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/17/139/0/5075/3381/360/0/95/0/b727f2f_464307567-pns-6027625.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/17/139/0/5075/3381/180/0/95/0/b727f2f_464307567-pns-6027625.jpg" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés « Projet Pegasus » : « La communauté internationale doit se concerter pour élaborer les normes technologiques de demain » Ivan Kwiatkowski Chercheur au sein du laboratoire GReAT (Global Research and Analysis Team) de l’éditeur de logiciels Kaspersky <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/18/0/6/6036/4024/360/0/95/0/c2fce00_384434874-000-9m73kp.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/18/0/6/6036/4024/180/0/95/0/c2fce00_384434874-000-9m73kp.jpg" alt="Bruno Oberle, directeur général de l’UICN, lors du congrès à Marseille, le 3 septembre 2021."> Chronique Article réservé à nos abonnés « L’enjeu environnemental est désormais au cœur d’une rupture du pacte démocratique » Stéphane Foucart <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/0/3360/2240/360/0/95/0/6870b59_gggkab13-afghanistan-conflict-0916-11.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/0/3360/2240/180/0/95/0/6870b59_gggkab13-afghanistan-conflict-0916-11.jpg" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés « Pour éviter l’extinction du journalisme en Afghanistan nous avons besoin de la solidarité internationale » Collectif de journalistes afghans <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/21/0/0/3499/2333/360/0/95/0/a8a7058_25532433-701382.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/21/0/0/3499/2333/180/0/95/0/a8a7058_25532433-701382.jpg" alt="Emmanuel Macron, à l’Elysée, le 20 septembre 2021."> Éditorial Harkis : un « pardon » justifié, au nom de la France CultureCinémaTélévisionLivresMusiquesArtsScènes <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/0/6720/4480/360/0/95/0/8f44d26_738571461-img-2021-copie.JPG 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/0/6720/4480/180/0/95/0/8f44d26_738571461-img-2021-copie.JPG" alt="Sophie Marceau, en novembre 2020, à Paris, à la fin du tournage de « Tout s’est bien passé », de François Ozon."> Entretien Article réservé à nos abonnés Sophie Marceau : « Sur tous les sujets, je pars au quart de tour » <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/14/0/1733/4427/2952/360/0/95/0/3bf9c34_259190205-le-grand-de-file-des-animaux-hd-inte-rieurs-couveture.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/14/0/1733/4427/2952/180/0/95/0/3bf9c34_259190205-le-grand-de-file-des-animaux-hd-inte-rieurs-couveture.jpg" alt=""> M le mag Article réservé à nos abonnés Trois livres jeunesse sur de drôles de bestioles <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/17/1/0/3200/2133/360/0/95/0/26b5005_428865309-063-1228872788.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/17/1/0/3200/2133/180/0/95/0/26b5005_428865309-063-1228872788.jpg" alt="Une personne portant un sweatshirt QAnon lors d’un meeting de Donald Trump, le 3 octobre 2020, à New York."> Culture « Mécaniques du complotisme » : France Culture enquête sur la piste de QAnon <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/0/7919/5279/360/0/95/0/0026d03_937689029-une-affaire-francaise.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/17/0/0/7919/5279/180/0/95/0/0026d03_937689029-une-affaire-francaise.jpg" alt="De gauche à droite : Laurence Arné, Michaël Abiteboul, Guillaume de Tonquédec."> Culture Article réservé à nos abonnés « Une affaire française », sur TF1 : l’affaire Villemin, huis clos à l’échelle nationale M le MagL’actuL’époqueLe styleLe Monde passe à tableVoyageModeLes Recettes du Monde <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/14/0/1733/4427/2952/360/0/95/0/3bf9c34_259190205-le-grand-de-file-des-animaux-hd-inte-rieurs-couveture.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/14/0/1733/4427/2952/180/0/95/0/3bf9c34_259190205-le-grand-de-file-des-animaux-hd-inte-rieurs-couveture.jpg" alt=""> M le mag Article réservé à nos abonnés Trois livres jeunesse sur de drôles de bestioles <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/15/1/0/1500/1000/360/0/95/0/567dfed_135959-3237639.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/15/1/0/1500/1000/180/0/95/0/567dfed_135959-3237639.jpg" alt="A Tanger, en 1961, assis, Peter Orlovsky et Paul Bowles ; debout, de gauche à droite, Burroughs, Ginsberg, Ansen, Corso et Sommerville."> M le mag Article réservé à nos abonnés A Tanger, les fantômes de la Beat generation <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2020/10/08/0/3254/3150/2098/360/0/95/0/b42e116_716088638-couplehetero01fond.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2020/10/08/0/3254/3150/2098/180/0/95/0/b42e116_716088638-couplehetero01fond.jpg" alt=""> Chronique Article réservé à nos abonnés S’aimer comme on se quitte : « Je suis mis à la porte comme un ado, alors que j’ai 77 ans » Lorraine de Foucher <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/09/15/230/51/1294/863/360/0/95/0/24ff689_134659-3238025.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/09/15/230/51/1294/863/180/0/95/0/24ff689_134659-3238025.jpg" alt="Les brochettes de moules proposées par Caroline Rostang."> Le Monde passe à table Les brochettes de moules : la recette de Caroline Rostang Accéder à votre compte abonnéConsulter le Journal du jourÉvènements abonnésLe Monde EvénementsBoutique Le MondeNewslettersMémorable : cultiver votre mémoireAteliers d’écritureGuides d’achatMots Croisés / SudokusJeux-concours abonnésNous contacterMentions légalesConditions généralesCharte du groupePolitique de confidentialitéFAQDécodex : vérifier l’infoÉlections régionales et départementales 2021Codes promoFormation professionnelleCours d’anglaisCours d’orthographe et grammaireConjugaisonDictionnaire de citationsAnnonces immobilièresPrix de l’immobilierJardinageJeux d’arcadeParoles de chansonsLes villes suisses se découvrentProtection sociale et gestion patrimoniale responsablesRecherche