S’abonner
L'ÉPOQUE
Parentologie : l’enfant, ce prolétaire climatique
CHRONIQUE
Nicolas Santolaria
Parce qu’on a obéré son futur, dilapidé sans vergogne le capital écosystémique dont il aurait pu bénéficier, l’enfant constitue la figure absolue du « géoprolétaire », estime Nicolas Santolaria dans sa chronique.
Publié le 07 mai 2021 à 17h45 - Mis à jour le 10 mai 2021 à 09h22Lecture 5 min.
Article réservé aux abonnés
PHILIPPE DE KEMMETER
D
ans son dernier livre, écrit avec Rebecca Stefoff, Vaincre l’injustice climatique et sociale (Actes Sud, avril 2021, 304 p., 18,80 euros), l’essayiste Naomi Klein raconte comment, en marge d’un tournage, elle a fait découvrir la Grande Barrière de corail australienne à son fils Toma, à peine âgé de 4 ans. Toma venait tout juste d’apprendre à nager et, lorsqu’il a plongé en compagnie de sa maman, il a vu, émerveillé, un monde grouillant de vie et explosant de couleurs. Sous l’eau, il a croisé un concombre de mer, une tortue et même « Nemo », le petit poisson orange et blanc popularisé par les studios Pixar.
Lire aussi Parentologie : l’enfance de l’art
En même temps qu’elle ressentait une joie immense à partager tout cela avec son fils, Naomi Klein, qui, enfant, avait elle aussi été initiée aux beautés de la vie océanique par son père, s’est mise à éprouver une grande tristesse en pensant à ce que serait le futur de Toma. « Ce soir-là, après l’avoir mis au lit dans notre chambre d’hôtel, je lui ai murmuré à l’oreille : Aujourd’hui, tu as découvert le monde qui se cache sous la surface de la mer. Il a levé les yeux vers moi, et j’ai compris, à son visage qui s’illuminait, combien il était heureux. Il m’a répondu : Je l’ai vu. Et à ma joie d’entendre ces mots s’est mêlé un immense chagrin, car je savais qu’au moment où il découvrait la beauté de ce monde, cette beauté s’épuisait », écrit l’essayiste, consciente qu’en raison du réchauffement climatique, de vastes étendues de ce récif corallien sont déjà mortes ou agonisantes.
Une Atlantide de flocons
Le sentiment extrêmement ambivalent ici décrit par Naomi Klein, sorte de solastalgie (éco-anxiété) parentale, je l’ai également éprouvé à de nombreuses reprises. Chaque fois qu’il m’est arrivé de me retrouver dans un paysage enneigé avec mes enfants, je n’ai pu m’empêcher de me dire que, demain, tout cela ne serait peut-être plus qu’un lointain souvenir, qu’il se pourrait que nous soyons déjà là, sans le savoir, en train de nous ébrouer au cœur d’une Atlantide de flocons.
Lors des dernières vacances scolaires, avec mon fils aîné, nous sommes tombés par hasard sur un documentaire rediffusé sur Francetvinfo et intitulé « Quand l’industrialisation transforme le visage des forêts françaises ». Le propos était relativement limpide : derrière l’ambition affichée par le gouvernement de « replanter 50 millions d’arbres » se fait jour une autre réalité, bien plus brutale, où des biotopes sylvestres variés se trouvent remplacés par des monocultures de résineux facilement exploitables, où les sols sont saccagés par le passage des abatteuses géantes, où la logique industrielle est appliquée au vivant… Je ne sais pas s’il a tout saisi du documentaire, mais en voyant ces images de forêts ratiboisées, mon fils s’est montré passablement énervé : « Pourquoi ils font ça, c’est idiot ? »
Lire aussi Parentologie : l’aire de jeu des enfants victime de l’obsession pour le risque zéro
Franchement, que répondre à cette question ? « Oui, fiston, les adultes semblent parfois totalement idiots et suicidaires. Allez, brosse-toi les dents, va te coucher et fais de beaux rêves de forêts primaires. » Ce petit moment passé ensemble devant ce documentaire m’a soudain fait toucher du doigt une réalité que je n’avais pas intégrée : si des adultes préparent méthodiquement aux générations futures un monde inhabitable, c’est parce qu’ils savent très bien que la catastrophe annoncée ne frappera pas de manière indéterminée, que certains pâtiront plus que d’autres de cette nouvelle forme d’injustice.
Ce qui est arraché à l’enfant, ce n’est pas la plus-value de son travail (ce veinard est encore à l’école), mais le droit légitime à vivre dans un monde hospitalier.
« Et, trop souvent, les premières et principales victimes des maux causés par la crise climatique sont les plus défavorisés : les pauvres, les personnes de couleur et les autochtones », souligne Naomi Klein. Plus violemment soumises aux aléas du climat que d’autres parce que n’ayant pas les moyens de se protéger, ces catégories vulnérables constituent ce que Bruno Latour et Nikolaj Schultz ont nommé une « classe géosociale » ou « géoclasse ».
« De nombreux membres de cette géoclasse ne sont pas exploités au sens marxiste classique du terme (où les exploités sont ceux qui travaillent pour les détenteurs des moyens de production qui accaparent la distribution des ressources) : s’ils sont exploités, c’est au regard de leurs conditions de subsistance dans un territoire donné (accès ou pas à l’eau potable, à un air sain, conditions sanitaires, niveau de sécurité, etc.) », écrit le philosophe Slavoj Zizek dans son essai Dans la tempête virale (Acte Sud, 2020). Parce qu’il est celui dont on a obéré le futur, dilapidant sans vergogne le capital écosystémique dont il aurait pu bénéficier, l’enfant constitue l’absolu du « géoprolétaire ».
Lire aussi Parentologie : les « monstres d’actu », nouvelles terreurs des enfants
Ce qui lui est arraché, ce n’est pas la plus-value de son travail (ce veinard est encore à l’école), mais le droit légitime à vivre dans un monde hospitalier. Rendue possible par des adultes irresponsables, égoïstes ou cyniques, cette situation inédite dans l’histoire institue, de fait, l’enfant en sujet politique avec non plus un couteau mais une Pom’Potes entre les dents. Assortie de la boule au ventre. D’après un sondage Ipsos de 2015, 87 % des enfants de 8 à 11 ans estiment que les adultes ne font pas assez d’efforts pour protéger l’environnement.
L’âge du souci extrême
C’est en regardant des documentaires sur l’extinction des espèces et la fonte des glaces que, dès l’âge de 8 ans, Greta Thunberg a saisi les menaces pesant sur l’avenir de sa génération et a initié les grèves pour le climat, dont un des slogans est : « Quand je serai grand, je voudrais être vivant ». Au temps du « géoprolétariat », l’enfance n’est plus cet âge de l’insouciance, mais l’âge du souci extrême. Face à l’inaction climatique des gouvernements, en septembre 2019, 16 jeunes âgés de 8 à 17 ans ont intenté une action en justice contre cinq Etats pollueurs (France, Allemagne, Argentine, Brésil, Turquie), pour « atteinte à la Convention internationale des droits de l’enfant ».
Lire aussi Parentologie : « Cheh », l’argot que les enfants ramènent de la cour de récré
Mais, alors qu’on saccage allégrement la planète sur laquelle il vivra demain, on refuse bien souvent à ce jeune militant le droit de s’insurger, au motif qu’il est supposément… immature. Lors de la venue de Greta Thunberg à l’Assemblée nationale, en 2019, des députés de droite ont ainsi boycotté l’intervention de la jeune Suédoise à tresses, jugeant que son jeune âge était un facteur disqualifiant. « Je respecte la liberté de penser… mais ne comptez pas sur moi pour applaudir une prophétesse en culottes courtes », avait alors plastronné sur TwitterJulien Aubert, élu Les Républicains (LR) du Vaucluse. Face à tant de mépris, une fois que vous aurez fini votre goûter, « géo-prolétaires » de tous les pays, unissez-vous !
La suite est réservée aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
S’abonner pour lire la suite
Dans la même rubrique
Parentologie : la tectonique des potes
Parentologie : les enfants rééduquent-ils leurs parents ?
Parentologie : la bataille du somme
Les abonnés lisent aussi...
REPORTAGE
Sandrine Cabut
A Strasbourg, une consultation pour dépasser les caricatures du syndrome de Gilles de la Tourette et de « ces gens qui disent des gros mots »
6 min de lecture
ENQUÊTE
Lorraine de Foucher et Michelle Fines
L’affaire Omar Raddad, une enquête sans fin qui divise encore
9 min de lecture
REPORTAGE
Marie Pouzadoux
Régionales en PACA : au QG du RN, Thierry Mariani déçu par sa courte avance au premier tour
2 min de lecture
Services
CODES PROMOSavec Global Savings Group
Tous les codes promos
NEWSLETTERS DU MONDE
Recevoir les newsletters du Monde
APPLICATIONS MOBILES
Sur iPhone
Sur Android
ABONNEMENT
S’abonner
Se connecter
Consulter le Journal du jour
Évenements abonnés
Le Monde Festival
La boutique du Monde
Mentions légales
Charte du Groupe
Politique de confidentialité
Gestion des cookies
Conditions générales
Aide (FAQ)
SUIVEZ LE MONDE
Facebook
Youtube
Twitter
Instagram
Snapchat
Fils RSS
À la une Retour à la page d’accueil du Monde En continuElections régionales et départementalesEuro 2021DéconfinementVaccins contre le Covid-19Coronavirus et pandémie de Covid-19Affaire BygmalionClimatIndeToute l’actualité en continuInternationalPolitiqueSociétéLes DécodeursSportPlanèteSciencesM CampusLe Monde AfriquePixelsSantéBig BrowserDisparitionsPodcastsLe Monde & VousÉconomieÉconomie mondialeÉconomie françaiseMédiasEmploiArgent & placementsTribunes écoCitiesLe Club de l’économie <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/20/21/0/3962/2641/360/0/95/0/1936c20_272250002-000-par8319560.jpeg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/20/21/0/3962/2641/180/0/95/0/1936c20_272250002-000-par8319560.jpeg" alt=""> Économie Article réservé à nos abonnés L’affaire Mimi Marchand perturbe la rédaction de « Paris Match » <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/18/1/0/4256/2837/360/0/95/0/8bb0730_748303133-845724.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/18/1/0/4256/2837/180/0/95/0/8bb0730_748303133-845724.jpg" alt=""> Économie Article réservé à nos abonnés Les mineurs de bitcoin se préparent à quitter la Chine <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/04/16/0/318/692/461/360/0/95/0/4227cf2_847766270-argot-de-bureau.png 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/04/16/0/318/692/461/180/0/95/0/4227cf2_847766270-argot-de-bureau.png" alt=""> Chronique Article réservé à nos abonnés L’argot de bureau : avec les « 5 S », le rangement, c’est maintenant Jules Thomas <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2020/06/03/54/268/1447/964/360/0/95/0/291b1ed_e5Cg8IQt2012jZyWbxIxVZIc.png 2x" src="https://img.lemde.fr/2020/06/03/54/268/1447/964/180/0/95/0/291b1ed_e5Cg8IQt2012jZyWbxIxVZIc.png" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés « Le projet de directive européenne sur le “reporting” des entreprises présente des avancées intéressantes » Danielle Auroi Ancienne députée EELV, députée européene et présidente de la commission des affaires européennes, est présidente du Forum citoyen pour la RSE VidéosLes explicationsLes sériesEnquêtes vidéo <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/18/1/59/1619/1079/360/0/95/0/d96b703_490915224-image-d-appel.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/18/1/59/1619/1079/180/0/95/0/d96b703_490915224-image-d-appel.jpg" alt=""> 10:19 Planète Climat : comment cultiver quand il n’y a plus de saisons ? <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2018/06/12/0/0/3000/2000/360/0/95/0/f882037_12360-2oxufb.ml0at.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2018/06/12/0/0/3000/2000/180/0/95/0/f882037_12360-2oxufb.ml0at.jpg" alt=""> 03:49 Coupe du monde Euro 2021 : pourquoi les joueurs de foot simulent-ils autant ? <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/18/2/27/1517/1011/360/0/95/0/fb5b7e0_494039165-459e206-cq4et4k6qkkjxrsi4stzzcoc.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/18/2/27/1517/1011/180/0/95/0/fb5b7e0_494039165-459e206-cq4et4k6qkkjxrsi4stzzcoc.jpg" alt=""> 03:55 Sport Euro 2021 : pourquoi le football est-il un sport si imprévisible ? <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/10/27/649/1270/847/360/0/95/0/e8c20cc_967044742-thumbnail-base-euro-foot-supporters-sirius.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/10/27/649/1270/847/180/0/95/0/e8c20cc_967044742-thumbnail-base-euro-foot-supporters-sirius.jpg" alt=""> 07:07 Sport Euro 2021 : les équipes de foot jouent-elles mieux sans public ? OpinionsEditoriauxChroniquesAnalysesTribunesVie des idées <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2015/03/12/35/302/2242.025768346/1495/360/0/95/0/ill_4592771_6190_662101.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2015/03/12/35/302/2242.025768346/1495/180/0/95/0/ill_4592771_6190_662101.jpg" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés « La demande d’extradition des exilés politiques par le gouvernement italien a le goût amer de la vengeance » Donatella Di Cesare Philosophe <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/18/0/0/5568/3712/360/0/95/0/4929e46_948646264-aide.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/18/0/0/5568/3712/180/0/95/0/4929e46_948646264-aide.jpg" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés « Les départements peuvent agir pour revaloriser l’aide à domicile » Michel Debout Médecin <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2020/06/03/54/268/1447/964/360/0/95/0/291b1ed_e5Cg8IQt2012jZyWbxIxVZIc.png 2x" src="https://img.lemde.fr/2020/06/03/54/268/1447/964/180/0/95/0/291b1ed_e5Cg8IQt2012jZyWbxIxVZIc.png" alt=""> Tribune Article réservé à nos abonnés « Le projet de directive européenne sur le “reporting” des entreprises présente des avancées intéressantes » Danielle Auroi Ancienne députée EELV, députée européene et présidente de la commission des affaires européennes, est présidente du Forum citoyen pour la RSE <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/21/0/0/5760/3840/360/0/95/0/15f4c13_965735276-vn20210620-regionales-2021-006.JPG 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/21/0/0/5760/3840/180/0/95/0/15f4c13_965735276-vn20210620-regionales-2021-006.JPG" alt="Bureau de vote a Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne), lors du premier tour des élections régionales, dimanche 20 juin 2021."> Éditorial Elections régionales : le désengagement démocratique CultureCinémaTélévisionLivresMusiquesArtsScènes <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/18/0/166/1851/1234/360/0/95/0/5573e13_395516807-ma-famille-afghane-negativ-s-r-o-sacrebleu-productions.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/18/0/166/1851/1234/180/0/95/0/5573e13_395516807-ma-famille-afghane-negativ-s-r-o-sacrebleu-productions.jpg" alt="« Ma famille afghane », de Michaela Pavlatova, long-métrage en compétition."> Culture Article réservé à nos abonnés Au festival d’Annecy, l’animation sur les chemins du conte engagé <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/16/0/0/6720/4480/360/0/95/0/31af7af_389759520-2019-08-07t114852z-795073761-rc174aac2b00-rtrmadp-3-israel-kafka.JPG 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/16/0/0/6720/4480/180/0/95/0/31af7af_389759520-2019-08-07t114852z-795073761-rc174aac2b00-rtrmadp-3-israel-kafka.JPG" alt=""> Livres Article réservé à nos abonnés Les archives Franz Kafka en ligne <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/02/17/0/0/5409/3606/360/0/95/0/f75f535_882623698-369164.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/02/17/0/0/5409/3606/180/0/95/0/f75f535_882623698-369164.jpg" alt="L’historien Benjamin Stora, le 19 janvier 2021, à Paris."> Culture Benjamin Stora « construit des ponts » entre l’Algérie et la France dans « A voix nue », sur France Culture <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/05/29/0/0/3500/2333/360/0/95/0/1359149_fw1-health-coronavirus-paris-concert-0529-1a.JPG 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/05/29/0/0/3500/2333/180/0/95/0/1359149_fw1-health-coronavirus-paris-concert-0529-1a.JPG" alt=""> Musiques Fête de la musique : Les restrictions en vigueur pour l’édition 2021 M le MagL’actuL’époqueLe styleGastronomieVoyageModeLes Recettes du Monde <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/15/0/0/1500/1000/360/0/95/0/e586c84_117843-3227365.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/15/0/0/1500/1000/180/0/95/0/e586c84_117843-3227365.jpg" alt="La Librairie du Tiers monde, à Alger, fin 2017, lors de la venue d’Emmanuel Macron."> M le mag Article réservé à nos abonnés A Alger, une librairie où la liberté a toujours voix au chapitre <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/15/75/0/1500/999/360/0/95/0/5021c87_117793-3226489.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/15/75/0/1500/999/180/0/95/0/5021c87_117793-3226489.jpg" alt="Autour de Charline Vanhoenacker, Guillaume Meurice, Alex Vizorek et Juliette Arnaud, sur le plateau de « Par Jupiter ! », le 2 juin 2021."> M le mag Article réservé à nos abonnés « Par Jupiter ! », les têtes à claques de France Inter <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2020/10/08/0/1789/3153/2102/360/0/95/0/b42e116_716088638-couplehetero01fond.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2020/10/08/0/1789/3153/2102/180/0/95/0/b42e116_716088638-couplehetero01fond.jpg" alt=""> L'époque Article réservé à nos abonnés S’aimer comme on se quitte : « J’ai toujours cru que j’aurais le temps de lui dire à quel point je l’aimais » <img width="180" height="120" srcset="https://img.lemde.fr/2021/06/15/62/0/1500/1000/360/0/95/0/2bd02e3_117655-3227108.jpg 2x" src="https://img.lemde.fr/2021/06/15/62/0/1500/1000/180/0/95/0/2bd02e3_117655-3227108.jpg" alt="Cœuillette à Sisco pour le ketchup corse."> Gastronomie Plus équilibré, moins sucré, artisanal : le ketchup à la sauce locale Accéder à votre compte abonnéConsulter le Journal du jourÉvènements abonnésLe Monde EvénementsBoutique Le MondeNewslettersMémorable : cultiver votre mémoireGuides d’achatMots Croisés / SudokusJeux-concours abonnésNous contacterMentions légalesConditions généralesCharte du groupePolitique de confidentialitéFAQDécodex : vérifier l’infoÉlections régionales et départementales 2021Codes promoFormation professionnelleCours d’anglaisCours d’orthographe et grammaireConjugaisonDictionnaire de citationsAnnonces immobilièresPrix de l’immobilierJardinageJeux d’arcadeParoles de chansons#OnaTousBesoinDuSudVoyage au CanadaUn projet écoresponsableRecherche