L'édition 2021 du gala des Prix Indianapolis célèbre les défenseurs des animaux de renommée mondiale
NOUVELLES FOURNIES PAR
Indianapolis Prize
Sep 25, 2021, 21:00 ET
Le programme de prix souligne sa croissance avec un nouveau prix récompensant les nouveaux défenseurs des animaux
INDIANAPOLIS, 25 septembre 2021 /CNW/ - Le Prix Indianapolis, qui est le plus prestigieux prix dans le domaine de la conservation de la faune à l'échelle mondiale, a été remis aux plus éminents défenseurs des animaux de la planète lors du gala des Prix Indianapolis présenté par Cummins Inc.
Dre Amanda Vincent, lauréate de 2021 et huitième gagnante du prix décerné tous les deux ans par la Indianapolis Zoological Society, a reçu une subvention de 250 000 $. Il s'agit de la plus importante récompense financière sans restriction accordée pour favoriser la conservation d'espèces en voie de disparition ou menacées. Protecteur de l'environnement océanique et prince souverain de Monaco, Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II a reçu le Prix de l'ambassadeur mondial de la faune Jane Alexander 2021.
« En cette soirée, nous célébrons les réalisations des chefs de file mondiaux en matière de protection de la faune, dont le travail pour sauver les espèces a une incidence indéniable sur la faune et la flore de notre planète, a déclaré le Dr Rob Shumaker, président et chef de la direction de la Indianapolis Zoological Society inc. C'est un honneur de rendre hommage à ces héros, et je souhaite que leurs histoires inspirent des initiatives pour protéger notre planète et tous ceux qui y vivent ».
Dre Amanda Vincent est professeure à l'Institut des océans et des pêches de l'Université de la Colombie-Britannique, où elle dirige le projet Seahorse. Elle est reconnue comme la première biologiste à étudier les hippocampes dans la nature, à documenter leur vaste commerce et à établir un projet de conservation des hippocampes.
Madame Vincent a consacré sa carrière à la défense des hippocampes. On lui attribue le mérite d'avoir attiré l'attention du monde sur les 44 espèces connues d'hippocampes et d'avoir élaboré une approche efficace pour favoriser leur conservation. En faisant preuve d'un dévouement inlassable envers la conservation de la faune, Dre Vincent a créé 35 zones de protection marine, des zones précises de l'océan où la pêche n'est pas permise, et qui regorgent de populations d'hippocampes et de différentes espèces marines.
« Être nommée lauréate du Prix Indianapolis 2021 est un grand honneur pour moi. Ce prestigieux prix mondial me permet de plaider en faveur d'une plus grande attention envers l'océan, qui représente 99 % du milieu de vie sur Terre, et à toutes les espèces dont dépend l'écosystème marin. Du point de vue des hippocampes, nous avons inspiré de très nombreuses personnes dans le monde à protéger la vie dans les océans. Le Prix Indianapolis nous offre maintenant une plateforme encore plus grande pour inviter les gens à prendre des mesures de conservation significatives et leur donner les moyens d'y parvenir ».
Dre Vincent a été choisie parmi un groupe de six finalistes par un jury composé de scientifiques distingués et de chefs de file de la conservation. Ces finalistes sont : Dr Christophe Boesch (Wild Chimpanzee Foundation); Dre P. Dee Boersma (University of Washington and Center for Ecosystem Sentinels); Dre Sylvia Earle (Mission Blue et Deep Ocean Exploration and Research); Dr Gerardo Ceballos (Institute of Ecology of the National Autonomous University of Mexico) et Dr John Robinson (Wildlife Conservation Society). Chaque finaliste a reçu 10 000 $.
Lors du gala, Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II a reçu le Prix de l'ambassadeur mondial de la faune Jane Alexander 2021 pour son dévouement à la cause de la préservation des océans à travers le monde. Le président de la Fondation Prince Albert II de Monaco, John B. Kelly II, a accepté le prix au nom de Son Altesse Sérénissime.
« Je suis extrêmement honoré de recevoir un prix aussi prestigieux, un prix d'une grande importance dans le domaine de la conservation des animaux, a déclaré Son Altesse Sérénissime, le Prince Albert II. « J'accepte ce prix comme un encouragement supplémentaire à poursuivre mes efforts et à rester fidèle à mes convictions. Cela m'aidera à tenir mes engagements et à contribuer à la préservation des océans, à la conservation des récifs coralliens et des aires marines protégées, tout en protégeant les espèces marines menacées ».
Une nouvelle initiative passionnante du programme du Prix Indianapolis a également été annoncée en soirée. Le prix du nouveau défenseur de la faune, qui est rendu possible grâce à une subvention de la Sidekick Foundation, est une distinction biennale qui récompense les agents de protection de la nature de moins de 40 ans qui commencent à faire de grands pas pour sauver une espèce animale ou un groupe d'espèces. Les mises en candidature pour ce prix seront acceptées du 27 septembre 2021 au 25 février 2022. Le premier prix du nouveau défenseur de la faune sera remis lors du gala du Prix Indianapolis de 2023, qui aura lieu au centre-ville d'Indianapolis. Pour en savoir plus sur ce nouveau prix emballant, visitez IndianapolisPrize.org/emergingconservationist.
Le gala du Prix Indianapolis a été organisé par Anne Thompson, correspondante en chef des affaires environnementales de NBC News, et Danni Washington, militante des affaires océaniques et communicatrice scientifique. Il met en lumière, à l'échelle internationale, les héros de la conservation qui partagent leurs histoires et inspirent les membres du public à prendre des mesures pour la survie des espèces.
Histoire des lauréats du Prix Indianapolis
Le Prix Indianapolis a été décerné pour la première fois en 2006 au Dr George Archibald, cofondateur de l'International Crane Foundation. Le lauréat de 2008 était George Schaller, Ph. D., qui est connu comme l'un des pères fondateurs de la conservation de la faune. Il est à la fois un écologiste principal de la Wildlife Conservation Society et vice-président de Panthera. En 2010, Iain Douglas Hamilton, Ph. D., fondateur de Save the Elephants, a reçu le prix pour ses recherches novatrices sur le comportement social des éléphants et pour avoir ouvert la voie dans la lutte contre le braconnage des éléphants d'Afrique. Steven Amstrup, Ph. D., scientifique en chef de Polar Bears International, a reçu le prix en 2012 pour son travail sur le plus grand carnivore terrestre au monde. En 2014, Dre Patricia C. Wright, fondatrice du Centre ValBio, est devenue la première femme à recevoir le Prix Indianapolis pour son dévouement envers la sauvegarde des lémuriens de Madagascar. Dr Carl Jones a reçu le Prix Indianapolis en 2016 pour ses réalisations en matière de rétablissement des espèces sur l'île Maurice, y compris la perruche de Maurice, le pigeon rose et la crécerelle de Maurice. Russ Mittermeier, Ph. D., délégué à la protection de la nature de Re:wild a remporté le prix en 2018 pour avoir défendu le concept des points chauds de la biodiversité et protégé les espèces endémiques qui dépendent de ces habitats essentiels. Dre Amanda Vincent, cofondatrice du Project Seahorse et professeure à l'Institut des océans et des pêches de l'Université de la Colombie-Britannique, est devenue la première conservatrice marine à remporter le prix en 2021 pour son travail sur l'écologie et la conservation des hippocampes.
À PROPOS DU PRIX INDIANAPOLIS
Le Prix Indianapolis reconnaît et récompense les défenseurs de la faune qui ont remporté de grandes victoires dans la promotion de la durabilité d'une espèce animale ou d'un groupe d'espèces. Les lauréats reçoivent un prix de 250 000 $, sans aucune restriction. Les autres finalistes reçoivent chacun 10 000 $. Depuis 2006, le programme des Prix Indianapolis a permis de verser plus de 1,3 million de dollars en espèces, sans aucune restriction. Le Prix Indianapolis constitue une initiative phare de la Indianapolis Zoological Society inc.
REMARQUE AUX MÉDIAS
Des photos et des vidéos de la réception officielle seront disponibles ici d'ici 21 h. Les autres images qui accompagnent cette nouvelle sont disponibles en téléchargement sur le site Web du Prix Indianapolis, en cliquant ici. Suivez les Prix Indianapolis sur LinkedIn et Twitter.
SOURCE Indianapolis Prize
Renseignements: PERSONNES-RESSOURCES : Alie Pflum, spécialiste des relations publiques sur la conservation, 317 630-3265, apflum@indyzoo.com​; Judy Palermo, directrice des relations publiques, 317 630-2010, jpalermo@indyzoo.com​; Emily Sandberg B, VOX Global, 317 270-4347, esandberg@voxglobal.com
Profil de l'entreprise
Indianapolis Prize
Communiquer avec Cision
Produits
À propos
Services
877-269-7890
de 8h00 à 22h00
Modalités d'utilisation Politique sur la sécurité des donnéesPlan du site Paramètres de cookies Énoncé d'accessibilité
© Groupe CNW Ltée 2021 Tous droits réservés. Une société Cision.
Cision CanadaEnvoyerEN Contactez CisionContactez Cision 877-269-7890